L’histoire de la JICF ne serait rien sans quelques dates incontournables :

    

24 janvier 1935 : la commission permanente des cardinaux et archevêques de France reconnait la naissance officielle de la JICF pour l’évangélisation des filles « par elles, entre elles, pour elles »

      Au fil des années, apparaît la nécessité de laisser le mouvement aux mains des plus jeunes et de permettre à ces adultes de continuer. En 1938, Marie-Louise fonde un mouvement baptisé dans un premier temps « les aînés de la Jeunesse indépendante Chrétienne Féminine », qui évolue ensuite en Action Catholique Indépendante Féminine, pour finalement perdre son « F ». C’est le début de l’ACI

journal88

1938: « JICF » le premier journal du mouvement apparait. Par la suite, deux journaux voient le jour pour soutenir la recherche des équipes: « Aujourd’hui » pour les 14-18ans et « Jeunesse et Présence » pour les 18-28 ans. Maintenant, ces revues ont été remplacées par des newsletters trimestrielles « Essenci’elle ». Le traditionnel « Voir, juger, agir » qui sert de grille de révision de vie pour les mouvements d’action catholique a été, reformulé par la JICF en « Extraire, Purifier, Accomplir ». Cette autre formulation marque les trois temps de la démarche d’année et exprime un chemin de vie pour les filles en équipe.

maison

     1940 : La JICF, quant à elle, a continué à grandir. En 1940, la maison de la JICF s’installe au 7, bld Delessert à Paris, dans le 16ème arrondissement de Paris.

     1999 : Elle déménage pour s’installer à son adresse actuelle, au 31 rue Crémieux,dans le 12ème arrondissement de Paris.

   2015 : La JICF a 80 ans