La JICF, qu'est-ce que c'est ?

La vie va vite et il fait bon parfois s'arrêter et réfléchir à ce qui nous arrive, à ce que nous souhaitons vivre. Avec la JICF, nous aimons prendre ce temps de pause, entre filles du même âge, en petits groupes de 4 ou 5.

Nous partageons ce que nous vivons, en confiance. Nous découvrons souvent ce qui est déjà beau et dynamique dans notre vie et dans la vie de ceux qui nous entourent. Grâce à nos échanges, aux questions que nous osons nous poser, grâce à l'Evangile que nous prenons parfois et à la présence de l'aumônier, de la religieuse ou du laïc qui nous accompagne, nous nous aidons à déceler des appels qui nous sont adressés pour vivre encore mieux avec les autres.

Nous apprécions de nous retrouver entre filles quand nous posons un regard en vérité sur nos désirs, nos espoirs, nos convictions et nos fragilités. Nos questions, notre sensibilité ou tout simplement notre vie de filles nous mettent face à des choix, à un chemin, un avenir qui nous sont propres.

 

Que veut vraiment dire le sigle JICF ?

 J  comme jeunesse : il y a un réel intérêt à se retrouver entre jeunes pour parler de ce qui nous touche : relations avec nos amis et nos familles, études et avenir professionnel, place dans l'Eglise et dans le monde. Les enfants et les adultes n'ont pas forcément ces préoccupations ou n'en parlent pas de la même manière.
 I comme "milieu indépendant" : nous sommes marqués dans notre mentalité, entre autres par une éducation reçue, par des projets d'avenir ou encore par des liens ou des moyens dont nous disposons grâce à notre famille, notre formation, nos relations, nos loisirs...
 C  comme chrétienne : en JICF nous avons des histoires très différentes dans notre foi avec des doutes plus ou moins grands. C'est un lieu où chacune peut partager ses questions et être éclairée ou interpellée par les réactions des unes et des autres. Echanger sur un texte d'Evangile peut être aussi l'occasion d'avancer dans notre recherche personnelle.
 F

comme féminine : nous vivons la mixité partout : collège, lycée, fac, travail, famille, amis..., mais il est beaucoup plus rare de nous rencontrer entre filles. Et pourtant nous vivons une réalité féminine qu'il serait dommage de ne pas prendre en compte. Si nous croyons au partage avec d'autres (garçons, adultes) se retrouver entre filles nous permet de tenir compte de notre vie dans toutes ses dimensions. Il y a une complicité, une compréhension possible : on se dit plus facilement certaines choses, on hésite moins à se poser des questions, à creuser ensemble vraiment ce qui fait nos vies.

               

Pour résumer :

tract r

tract v